Audience de Madame MANASSA DANIOKO, PRESIDENT de la Cour constitutionnelle du Mali, accordée au Président de la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH)

//Audience de Madame MANASSA DANIOKO, PRESIDENT de la Cour constitutionnelle du Mali, accordée au Président de la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH)

Audience de Madame MANASSA DANIOKO, PRESIDENT de la Cour constitutionnelle du Mali, accordée au Président de la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH)

2019-07-15T14:38:06+00:00juillet 15th, 2019|actualite|

   

Le mardi 09 juillet 2019, Madame Manassa DANIOKO, Président de la Cour constitutionnelle du Mali, a reçu en audience une délégation de la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) conduite par son Président Monsieur Aguibou BOUARE.

Après avoir souhaité la bienvenue à ses hôtes, les échanges ont porté sur les questions de droits humains que les deux structures partagent ; la Cour constitutionnelle est juge de la constitutionnalité des lois et elle garantit les droits fondamentaux de la personne humaine et les libertés publiques, conformément à l’article 85 de la Constitution ; quant à la  CNDH, elle a en charge la protection et la promotion des droits de l’Homme, ainsi que la prévention de la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains et dégradants.

Au regard de cette mission, le Président Aguibou BOUARE a souligné l’intérêt pour la CNDH de venir solliciter, au nom de tous ses collègues  commissaires, auprès de Madame le Président, son soutien et son accompagnement dans la mise en œuvre de son mandat légal.

Madame Manassa DANIOKO, Président de la Cour a réaffirmé la disponibilité de la Cour à échanger avec la CNDH à tout moment, car les deux structures ont des missions communes en matière de protection et de promotion de droits humains. Elle a aussi conseillé aux membres de la CNDH d’avoir en toute circonstance à l’esprit, la gestion des intérêts de l’Etat, et de ne pas faire du populisme, tout en les rassurant du soutien et de l’accompagnement des Membres de la Cour constitutionnelle au bénéfice exclusif de l’État et des citoyens maliens.